S.10 Toilettes à réservoir(s) amovible(s) (CBS)

Les toilettes à réservoir(s) amovible(s) (ou CBS, de l’anglais "Container-Based Sanitation") sont une solution d’assainissement individuel dont le principe est de confiner les excreta au sein même de la structure des toilettes. Elles existent en plusieurs modèles. Les fèces et l’urine sont collectées dans des réservoirs amovibles étanches (parfois appelés « cartouches »), qui sont ensuite fermés et transportés vers une installation de transfert C.6 ou de traitement. Les toilettes portatives à réservoir(s) amovible(s) permettent un usage à domicile en préservant l’intimité, tout en rendant la collecte et le transport des produits sortants faciles et pratiques. Des réservoirs de très grande taille peuvent également être installés sous plusieurs toilettes pour simplifier la vidange S.7 .

Les toilettes à réservoir(s) amovible(s) sont une solution efficace pour permettre à une communauté de bénéficier d’installations sanitaires sûres et personnelles. Contrairement aux toilettes chimiques S.11 qui sont des installations partagées, les toilettes à réservoir(s) amovible(s) ne sont pas plus volumineuses qu’un seau et s’intègrent facilement dans une maison ou sous une tente. Elles existent dans une variété de modèles allant de simples seaux avec couvercle (déconseillé), aux seaux doublés d’un sac biodégradable imprégné d’urée, comme les sacs Peepoo®, jusqu’à des modèles plus sophistiqués à séparation d’urine. La distribution de ce type de toilettes peut se faire rapidement.

Considérations sur la conception

Le dimensionnement du ou des réservoirs doit être adapté au nombre d’utilisateurs ainsi qu’à la capacité et à la fréquence des collectes, sans toutefois dépasser 50 à 60 L pour en faciliter la manutention. Les réservoirs doivent pouvoir être fermés de façon étanche et être munis de poignées pour simplifier la logistique. Une cabine sommaire peut être construite à l’intérieur de la maison pour accroître l’intimité. Si les utilisateurs ont l’habitude de s’accroupir pour la défécation, il est possible d’aménager une plateforme en bois au-dessus des toilettes.

Matériaux

Cette technologie peut utiliser des réceptacles préfabriqués ou combiner ces derniers avec une structure fabriquée sur place pour habiller le(s) réservoir(s) et utiliser les toilettes. La structure et la cabine peuvent être fabriquées en utilisant du bois, des nattes tressées, du ferrociment ou des tôles métalliques. Les sièges des toilettes ou les dalles peuvent être achetées ou produites localement et il existe également des modèles préfabriqués. Certains modèles fonctionnent avec un système de sac, pour lequel il faut faire appel à un fournisseur. Il est recommandé d’utiliser des sacs biodégradables pour faciliter le processus de traitement ultérieur comme le compostage.

Contexte

Cette technologie peut être appropriée dans toutes les phases de l’urgence, à condition qu’une entre-prise ou une autre organisation assure régulièrement la collecte, le transport et la vidange. La viabilité de la technologie dépend de la présence d’un service de gestion. Un des principaux avantages de cette technologie tient au fait qu’elle accroît la sécurité des usagers qui ne doivent plus quitter leur habitation pour aller aux toilettes (par exemple la nuit) et qu’elle participe à la bonne gestion des excreta des enfants. Ces toilettes peuvent être distribuées et mises en place relativement rapidement, pour autant que l’on dispose de stocks suffisants. Elles ne nécessitent pas de structure permanente et peuvent être déplacées si nécessaire, ce qui est un avantage lorsque les utilisateurs sont susceptibles de déménager. Elles sont particulièrement adaptées aux zones urbaines densément peuplées. Dans les situations d’urgence où l’on utilise déjà des sacs de défécation (par exemple les sacs Peepoo®) il est relativement facile d’évoluer vers un système plus sophistiqué comme les toilettes à réservoir(s) amovible(s). Pour une solution à plus long terme, il est recommandé de sélectionner un modèle à séparation d’urine, car ceci permet de réduire les coûts de traitement.

Fonctionnement et entretien

La répartition des responsabilités entre les utilisateurs et les prestataires de services doit être clairement définie et prise en compte dans le processus de planification. Le nettoyage, la collecte et le remplacement régulier des réservoirs peuvent être effectués par l’utilisateur ou par un prestataire. Les réservoirs doivent être transportés C.1 et C.2 vers un centre de traitement ou de valorisation. Les réservoirs doivent être soigneusement nettoyés par un personnel formé, dans une zone de nettoyage désignée permettant de gérer en toute sécurité les eaux de nettoyage contaminées. Les utilisateurs de toilettes à réservoir(s) amovible(s) doivent disposer du matériel de nettoyage anal adéquat.

Santé et sécurité

Il est essentiel de mettre à disposition des dispositifs de lavage des mains U.7 et d’encourager le lavage soigneux des mains au savon après l’utilisation des toilettes X.12. Les prestataires sont particulièrement exposés au risque de contracter des maladies liées aux excreta. Pour assurer leur protection, il est essentiel d’appliquer une gestion rigoureuse des procédures de collecte et de traitement, qu’ils soient dotés d’un bon équipement de protection individuelle et qu’ils aient accès à des douches.

Coûts

Les toilettes à réservoir(s) amovible(s) sont relativement peu coûteuses. Leur mise en service est rapide et, si elles sont bien gérées, elles peuvent être utilisées de façon durable. Les calculs de coûts doivent néanmoins refléter les exigences d’exploitation et d’entretien, comme la collecte, le transport, le nettoyage, le stockage, le traitement et l’élimination finale ou la valorisation des produits collectés.

Aspects sociaux

L’acceptabilité de cette technologie doit être discutée avec les communautés ciblées, en raison des changements de comportement induits, et pour répondre aux préférences des utilisateurs (position assise ou accroupie, pratiques de nettoyage anal, couleur, etc.). Une formation est parfois nécessaire pour favoriser l’acceptation, assurer une utilisation correcte, une bonne maintenance et éviter les mauvaises utilisations, en particulier avec les modèles à séparation d’urine.

Critères de décision clés

Produits entrants

Eau de nettoyage anal
Matériaux de nettoyage
Fèces
Urine

Produits sortants

Eau de nettoyage anal
Matériaux de nettoyage
Fèces
Urine

Phase d'urgence

Réponse aiguë + +
Stabilisation +
Relèvement +

Caractéristiques des sols

Peu contraignantes

Niveau d’application

Ménage + +
Voisinage +

Avec et sans usage d’eau

Sans usage d’eau

Niveau de gestion

Ménage +
Partagé + +
Public + +

Complexité technique

Faible

Espace requis

Faible

Objectifs et caractéristiques clés

Confinement des excreta. Davantage d’intimité. Grande flexibilité.

Forces et faiblesses

  • Pas besoin de structure permanente, répond aux besoins des résidents itinérants
  • Peut être utilisé à l’intérieur de l’habitation (accès facile, meilleure gestion des fèces des enfants, moins de risque de violence sexospécifique)
  • Convient aux zones inondées, aux sols rocheux et lorsque la nappe phréatique est élevée
  • Coût initial moyen à élevé
  • Dépend de la qualité d’un service de collecte régulier
  • Nécessite un lieu de mise en décharge ou de traitement sécurisé
  • Nécessite de bien former les utilisateurs et les prestataires des services à l’utilisation, la maintenance, l’entretien et le suivi
arrow_upward