C.1 Vidange et transport manuels

La vidange et le transport manuels désignent différentes méthodes par lesquelles les boues et les produits solides générés dans les dispositifs de collecte et de stockage/traitement sur site peuvent être évacués manuellement et transportés vers des installations de traitement ou rejetés.

Dans certaines situations, les dispositifs de collecte et de stockage/traitement ne peuvent être vidangés que manuellement. La vidange manuelle des fosses, des chambres et des réservoirs peut se faire de deux façons : (1) à l’aide de seaux et de pelles ou (2) à l’aide d’une pompe manuelle portative spécialement conçue pour les boues (par exemple Gulper, Rammer et MAPET, de l’anglais "Manual Pit Emptying Technology"). Si le matériau est solide et ne peut pas être pompé, la vidange doit être effectuée à l’aide d’une pelle et d’un seau. Si la boue est visqueuse ou aqueuse, il est recommandé d’utiliser une pompe à main ou un camion de vidange et non des seaux, en raison des risques élevés d’effondrement des fosses, d’émanations toxiques et d’exposition aux boues brutes.

Considérations sur la conception

Les pompes manuelles de vidange, comme la Gulper, fonctionnent selon le même concept que les pompes manuelles à eau : l’opérateur fait descendre l’extrémité du tuyau dans la fosse, tandis que lui-même reste en surface. Lorsqu’il pousse et tire sur la poignée, les boues sont aspirées vers le haut, puis elles sont rejetées par un tuyau de sortie. Il est possible de recueillir les boues dans des fûts, des sacs ou des chariots et de les évacuer du site pratiquement sans risques pour l’opérateur. Le MAPET est un autre type de pompe manuelle raccordée à un réservoir sous vide monté sur un chariot pour le transport. Un tuyau est branché au réservoir et est utilisé pour aspirer les boues. Lorsque la roue de la pompe manuelle est actionnée, l’air est aspiré hors du réservoir sous vide et la boue est, elle, aspirée vers le haut dans le réservoir. En fonction de la consistance des boues, le MAPET peut fonctionner jusqu’à une profondeur de 3 m.

Matériaux

En principe, les pompes à main peuvent être construites à l’aide de matériaux locaux comme des tuyaux en acier et en PVC. Une préfabrication est également possible. Certaines pompes nécessitent des accessoires supplémentaires. Les autres outils comme les chariots à traction humaine, les seaux et les pelles sont également nécessaires.

Contexte

La vidange et le transport manuels sont envisageables dans toutes les phases des situations d’urgence et sont appropriés dans les zones difficilement accessibles par les camions de vidange ou lorsque leur utilisation est trop coûteuse. La vidange manuelle peut être pratiquée dans les zones urbaines densément peuplées et informelles, mais le type et la taille du véhicule de transport déterminent la distance maximale entre le lieu de vidange et le lieu de dépotage. Lorsque les boues sont trop épaisses pour être pompées, on peut les fluidifier en rajoutant de l’eau dans la fosse, sachant que ceci augmente le volume de boues à transporter - et donc le coût - et que ce n’est pas toujours efficace. Les détritus et le sable qui pénètrent dans les fosses compliquent la vidange et peuvent boucher les tuyaux et les pompes. Les pompes manuelles constituent une amélioration significative par rapport à la vidange avec un seau et une pelle (en termes de gain de temps et de risque sanitaire) et pourraient représenter une opportunité commerciale durable dans certaines régions. La vidange manuelle est plus facile à appliquer lorsqu’une station de transfert C.6 se trouve à proximité. Un des problèmes est que les pompes ne sont pas toujours commercialisées et, dans ce cas, il faut alors d’abord former les artisans locaux à leur fabrication avant de pouvoir en disposer.

Fonctionnement et entretien

Il n’est pas rare que les opérateurs ajoutent des produits chimiques ou de l’essence pendant la vidange de la fosse pour diminuer les odeurs. Cette pratique n’est pas recommandée car elle peut poser des problèmes ultérieurement lors de la phase de traitement, accentuer les risques pour les opérateurs, contribuer à la pollution de l’environnement ainsi qu’à la corrosion des pompes et des réservoirs de stockage. Les pompes manuelles sont peu susceptibles de parvernir à vidanger complètement les fosses, ce qui augmente la fréquence de vidange, sachant que cette dernière dépend aussi du dispositif de collecte et de stockage. Les pompes manuelles et les chariots nécessitent un entretien quotidien (nettoyage, réparation et désinfection). Les pompes peuvent être fabriquées et réparées avec du matériel local. Lorsqu’elles sont construites correctement et bien entretenues, elles peuvent être utilisées pendant de nombreuses années.

Santé et sécurité

L’aspect le plus important de la vidange manuelle est de s’assurer que les travailleurs disposent d’un équipement de protection individuelle comme des gants, des bottes, une combinaison et un masque. Des examens médicaux réguliers et des vaccinations doivent être exigés pour toute personne travaillant avec des boues.

Coûts

Les coûts d’investissement pour la vidange manuelle et le transport sont faibles. Les coûts opérationnels sont variables et dépendent de la rémunération des opérateurs. Les coûts relatifs au nettoyage et à l’entretien quotidiens de l’équipement doivent être pris en compte.

Aspects sociaux

Le métier de vidangeur manuel n’est pas toujours socialement accepté au sein des communautés. De plus, les projections et les odeurs potentielles peuvent dégrader encore plus l’acceptation de ce type d’activité. On peut y remédier moyennant une formalisation du service, avec une formation sérieuse et la mise à disposition d’équipement adéquat. Si les fosses sont utilisées pour éliminer les déchets, ce sujet doit être abordé dans le cadre de la promotion de l’hygiène et d’autres activités de sensibilisation X.12.

Critères de décision clés

Produits entrants

Eaux noires
Effluent
Boues
Urine stockée
Urine

Produits sortants

Eaux noires
Effluent
Boues
Urine stockée
Urine

Phase d'urgence

Réponse aiguë + +
Stabilisation + +
Relèvement + +

Caractéristiques des sols

Peu contraignantes

Niveau d’application

Ménage + +
Voisinage + +

Avec et sans usage d’eau

à base d'eau et sèche

Niveau de gestion

Ménage +
Partagé + +
Public + +

Complexité technique

Faible

Espace requis

Faible

Objectifs et caractéristiques clés

Vidange et transport pour les sites difficiles d’accès

Forces et faiblesses

  • Fournit des services aux communautés qui n’ont pas d’égouts et où l’accès est difficile
  • Faibles coûts d’investissement ; coûts d’exploitation variables en fonction de la distance de transport
  • Des pompes manuelles simples peuvent être construites et réparées avec des matériaux disponibles localement
  • Potentiel de création d’emplois et de revenus locaux
  • La vidange manuelle expose les travailleurs à de sérieux risques pour la santé
  • La vidange des fosses peut prendre plusieurs heures ou jours selon la taille de la fosse
  • Les déchets qui sont jetés dans les fosses peuvent bloquer les tuyaux et endommager les pompe
  • Certains équipements peuvent nécessiter une réparation spécialisée (soudures)
arrow_upward