S.4 Fosse ventilée améliorée (VIP)

La fosse unique ventilée améliorée (ou VIP de l’anglais "ventilated improved pit") est considérée comme une amélioration significative par rapport à la fosse simple S.3 car le flux d’air continu à travers le conduit de ventilation supprime les odeurs et agit comme un piège pour les mouches qui s’échappent vers la lumière.

Lorsqu’elles sont correctement conçues, construites, utilisées et entretenues, les latrines VIP à fosse unique peuvent être complètement exemptes d’odeurs et de mouches grâce au système de ventilation. Les mouches qui éclosent dans la fosse sont attirées par la lumière au sommet du conduit de ventilation, mais sont piégées par le grillage fin et finissent par mourir.

Considérations sur la conception

La seule différence de conception par rapport à des latrines à fosse simple S.3 est la ventilation pour laquelle il faut prévoir un conduit droit d’un diamètre intérieur d’au moins 11 cm et dépassant de plus de 30 cm le faîte de la superstructure des latrines. Le vent passant sur le sommet crée une pression d’aspiration dans le conduit et provoque une circulation d’air. L’air est aspiré à travers l’interface utilisateur dans la fosse et se déplace vers le haut du conduit de ventilation. La ventilation fonctionne mieux dans les zones venteuses et lorsque les éléments environnants, tels que les arbres ou les maisons, ne gênent pas le flux d’air. Dans les zones peu venteuses, l’efficacité du système peut être améliorée en peignant le conduit en noir. La différence de chaleur entre la fosse (froide) et le conduit (chaud) renforce le courant d’air ascendant. Pour tester l’efficacité de la ventilation, un bâton fumant ou un objet similaire peut être tenu au-dessus de l’interface utilisateur ; la fumée doit alors être aspirée vers le bas dans la fosse. La taille des mailles du grillage doit être suffisante pour éviter le colmatage par la poussière et permettre à l’air de circuler. L’intérieur des toilettes doit rester sombre (ou bien il faut fermer l’orifice des toilettes avec un couvercle) de sorte que les mouches dans la fosse soient attirées par la lumière du conduit de ventilation. Les VIP dont l’intérieur n’est pas sombre ou dont les trous de défécation ne sont pas couverts permettent de réduire les odeurs, mais pas les mouches.

Matériaux

La superstructure peut être fabriquée avec des matériaux locaux, comme du bambou, des nattes tressées, du bois, des bâches en plastique ou des tôles métalliques. On peut renforcer la fosse avec des briques, du bois imputrescible, du bambou, du béton, des pierres ou du mortier. Certaines organisations humanitaires disposent de kits d’intervention rapide pour les dalles et les superstructures qui peuvent être acheminés par avion pour un usage immédiat ou qui peuvent être stockés. Les dalles peuvent aussi être fabriquées sur place à l’aide d’un moule et de ciment ou éventuellement en bois ou en bambou. Dans la phase aiguë d’une urgence, des dalles en plastique préfabriquées peuvent être utilisées. Une fois que la fosse est pleine, il est nécessaire de disposer d’un équipement pour la vidange ou de matériaux de remblayage. Le conduit de ventilation peut être fabriqué avec un tuyau en PVC ou en métal, en briques ou en bambou évidé.

Contexte

Les latrines VIP à fosse unique sont une meilleure solution que les latrines à fosse simple et sont adaptées dans toutes les phases d’une urgence. Une attention particulière doit être accordée à la hauteur estimée de la nappe phréatique et aux risques associés de pollution des eaux souterraines. Comme le fonctionnement ne nécessite pas d’eau, il s’agit aussi d’une solution appropriée pour les zones où l’eau est rare. Comme les autres latrines à fosse, elles ne sont pas adaptées aux zones où le sol est rocailleux ou compact ou dans les zones qui sont fréquemment inondées.

Fonctionnement et entretien

Les interventions d’ordre général sont notamment le nettoyage régulier, la vérification de la quantité d’eau disponible, des produits d’hygiène, du savon et des matériaux de nettoyage sec, l’exécution de réparations mineures et la vérification du niveau de remplissage de la fosse. Il faut éliminer les mouches mortes, la poussière et d’autres débris accumulés dans le grillage du conduit de ventilation pour assurer une bonne circulation de l’air. Les fosses sont souvent utilisées à mauvais escient pour éliminer les déchets, ce qui peut en compliquer la vidange. Des actions de sensibilisation X.12 sont recommandées.

Santé et sécurité

Si elles sont bien utilisées et gérées, les latrines VIP à fosse unique peuvent offrir un cadre propre, confortable et acceptable. Elles doivent être équipées d’un dispositif de lavage des mains U.7 et de savon dont l’usage doit être expliqué en faisant la promotion de l’hygiène X.12. Comme pour tous les systèmes reposant sur l’utilisation d’une fosse, il existe un risque de contamination des eaux souterraines et les caractéristiques du sol telles que la perméabilité et la hauteur de la nappe phréatique doivent être évaluées X.3. Les normes minimales du manuel Sphère sur la gestion des excreta seront consultées pour plus de précisions. La vidange de la fosse C.1 et C.2 doit être effectuée de manière à réduire au minimum le risque de transmission de maladies, notamment en utilisant un équipement de protection individuelle. Si les latrines sont destinées à un usage collectif, il faut prévoir un éclairage de nuit et la présence de gardes de sécurité pour assurer la protection et l’utilisation des installations par tous les usagers. Les fosses sont susceptibles de ne plus pouvoir être utilisées et/ou de déborder lors d’inondations. Les risques sanitaires associés aux mouches ne sont pas complètement éliminés par la ventilation.

Coûts

La construction de latrines VIP est peu coûteuse. Les coûts varient en fonction de la disponibilité et des prix des matériaux locaux ou de l’utilisation de dalles et de cabines préfabriquées. Cependant, il faut également tenir compte des exigences d’exploitation et de maintenance ainsi que des coûts ultérieurs réguliers comme la vidange, le transport, le traitement et la valorisation ou le rejet des boues.

Aspects sociaux

La conception de latrines VIP doit être discutée au préalable avec la communauté. Il faut convenir dès le départ avec les usagers du transfert éventuel et de la répartition des rôles et des responsabilités en matière d’exploitation et d’entretien, et les associer étroitement aux activités de promotion de l’hygiène X.12 pour assurer une bonne utilisation des installations.

Critères de décision clés

Produits entrants

Eaux noires
Excreta
Fèces

Produits sortants

Boues

Phase d'urgence

Réponse aiguë +
Stabilisation + +
Relèvement + +

Caractéristiques des sols

Niveau d’application

Ménage + +
Voisinage + +

Avec et sans usage d’eau

à base d'eau et sèche

Niveau de gestion

Ménage + +
Partagé + +

Complexité technique

Faible

Espace requis

Faible

Objectifs et caractéristiques clés

Confinement des excreta. Réduction du volume des boues. Réduction des odeurs et des mouches.

Forces et faiblesses

  • Les mouches et les odeurs sont considérablement réduites (par rapport aux fosses non-ventilées)
  • Peuvent être construites et réparées avec des matériaux disponibles localement
  • Coût d’investissement faible (mais variable) en fonc-tion des matériaux et de la profondeur de la fosse
  • Petite surface de terrain requise
  • Faible réduction des agents pathogènes avec contamination possible des eaux souterraines
  • Les coûts de vidange peuvent être importants par rapport à l’investissement initial
  • Les boues nécessitent un traitement secondaire et/ou une mise en décharge appropriée
arrow_upward